FLE de joie

Un jeu linguistique attrayant – les mots croisés

L’activité didactique que mes élèves aiment le plus est fondée sur les mots croisés abordés sous forme de compétition.

 

Matériau

 

Les grilles utilisées doivent être faciles, contenir le moins possible de mots inconnus aux élèves. Il ne faut pas qu’elles soient trop grandes, 5 à 7 lignes sur 5 à 7 colonnes suffisent. J’ai constitué toute une collection de telles grilles, prises pour la plupart dans le magazine Pif Gadjet. Elles sont conçues pour des enfants, mais ce sont des locuteurs natifs de français, si bien qu’on peut les utiliser avec des élèves de lycée aussi, puisqu’elles n’ont pas de contenu spécifique pour les enfants. On trouve également des mots croisés faciles sur Internet.

 

Démarche

 

1. Le groupe-classe se divise en deux équipes, chacun désignant un « capitaine ». Il est souhaitable que les deux équipes aient des niveaux le plus proches possible. Le professeur ou un élève joue le rôle de l’animateur et de l’arbitre.

 

2. On dessine la grille au tableau ou on projète le jeu mis en Hot Potatoes, les élèves n’ayant pas les définitions à leur portée.

 

3. On désigne par tirage au sort l’équipe qui va donner « le coup d’envoi ». Les équipes vont jouer alternativement.

 

4. L’équipe dont c’est le tour de jouer demande une définition au choix, après que ses membres se sont consultés entre eux. En cas de désaccord, c’est le capitaine qui décide. L’animateur lit la définition demandée et chronomètre l’intervalle de temps dans lequel il faut donner la solution. Cet intervalle peut être limité, par exemple à 30 secondes. On établit à l’avance si les équipes ont le droit à un seul essai de trouver le mot ou à plusieurs. On établit les règles en fonction du niveau des joueurs. L’équipe qui joue donne sa solution. Si celle-ci est correcte, l’animateur inscrit le mot dans la grille et marque un point pour l’équipe en cause. On peut établir à l’avance que l’inscription du mot est faite par un membre de l’équipe et que la solution sera considérée comme correcte si sa graphie est également correcte.

 

5. L’équipe adverse essaie de donner la solution si l’équipe dont c’était le tour ne connaît pas le mot ou donne une solution erronée. Elle a le droit à un seul essai, sans temps de réflexion. Si la solution de cette équipe est correcte, elle gagne un point et, de toute façon, elle demande une définition à son tour. Le jeu continue ainsi jusqu’au remplissage de la grille ou jusqu’à ce qu’aucune équipe ne puisse plus donner de solution correcte. L’équipe gagnante est celle qui accumule le plus grand nombre de points, l’égalité aussi étant possible.

 

6. Le professeur revient sur les mots que les élèves ne connaissaient pas, pour les faire assimiler.


On peut télécharger d’ici les mots croisés que j’utilise.

 

Exemple de jeu de mots croisés mis en Hot Potatoes, qui présente l’avantage de pouvoir illustrer les définitions et d’être pratiqué sur un tableau blanc interactif (TBI).



09/11/2007
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres