FLE de joie

Les actes de parole en perspective bilingue

Ces trente dernières années, les recherches concernant les actes de parole se sont considérablement multipliées, et ce non seulement du point de vue de leur approche théorique, mais aussi de celui de leur introduction dans l'apprentissage des langues étrangères. Dans ce but il y a quelques guides et recueils d'activités didactiques qui sont parus. Cela m'a donné l'idée du guide bilingue des actes de parole.

Par ailleurs, en consultant divers dictionnaires monolingues ou bilingues, on se rend compte que le traitement des mots du point de vue des actes de parole y manque presque totalement. C'est cette lacune que vient combler un type inédite de dictionnaire, celui de la communication.

Le guide bilingue des actes de parole (ou de la communication)

L'idée de ce guide s'inspire du guide de conversation. Celui-ci contient surtout des listes de vocabulaire thématique de divers domaines de la vie quotidienne, tels les achats, les aliments, les sport, etc., mais aussi ce qu'on y appelle des "expressions usuelles", groupées sous des titres comme "Présentation", "Demande", "Étonnement", etc. Le guide des actes de parole reprends les énoncés de ces sections, en leur ajoutant un très grand nombre d'autres énoncés. Ils réalisent 300 actes de parole environ. Autrement dit, dans le guide des actes de parole on trouve des phrases simples et complexes, des syntagmes sans verbe ou des mots seuls (une interjection, un adverbe, un nom ou un verbe) qui servent dans la communication orale interpersonnelle à:

– entrer en contact avec une personne, en l'abordant, en la saluant, etc. ;
– agir sur le destinataire de notre message afin qu'il accomplisse ou non une action, qu'il soit prudent ou qu'il prenne courage, qu'il nous laisse parler ou qu'il parle, etc. ;
– exprimer notre attitude à l'égard du destinataire en approuvant ou en désapprouvant ce qu'il fait, en le couvrant de louanges ou en lui faisant des reproches ;
– exprimer des sentiments tels que l'admiration, la sympathie, l'antipathie, etc. ;
– manifester des états comme l'inquiétude, la crainte, le soulagement, etc. ;
– se conformer aux conventions sociales par des formules prononcées lorsqu'on rencontre le destinataire ou qu'on se sépare de lui, etc. ;
– dire quelque chose pour gagner du temps quand rien ne nous vient à l'esprit, et beaucoup d'autres.

Le matériau du guide des actes de parole est structuré comme suit.

Son élément de base est l'énoncé. Il peut être suivi d'une indication de niveau de langue (soutenu, familier, vulgaire), stylistique (ironique, plaisant) ou concernant la situation de communication dans laquelle il est utilisé. De plus, dans la partie consacrée à la langue 2, on donne aussi la traduction mot à mot des énoncés qui contiennent des expressions idiomatiques imagées dont les équivalents de la langue 1 font appel à des images différentes ou ne comportent pas de telles expressions.

L'énoncé fait partie d'un bloc d'énoncés qui comprend, d'un côté, un ou plusieurs énoncés dans la langue 1 équivalents entre eux et, de l'autre côté, un ou plusieurs énoncés dans la langue 2 équivalents entre eux et avec l'énoncé (les énoncés) de la langue 1.

Plusieurs blocs d'énoncés peuvent constituer une sous-catégorie d'acte de parole. Par exemple, l'acte de parole ADMIRATION (EXPRIMER L'~) comprend les sous-catégories pour le destinataire, pour un tiers et pour une chose.

La catégorie immédiatement supérieure, l'acte de parole, peut figurer seule ou faire partie d'un thème. La plupart des thèmes contiennent les actes de parole pouvant être groupés autour d'une notion, ou bien de deux notions antinomiques. La notion OPINION, par exemple, regroupe les actes DEMANDER UNE OPINION, DIRE QU'ON N'A PAS D'OPINION, REFUSER DE DIRE SON OPINION, DIRE SON OPINION, ACCEPTER UNE OPINION et REJETER UNE OPINION.

Les thèmes et les actes de parole peuvent être trouvés à partir du sommaire, les actes pouvant être localisés également à l'aide d'un index.

Exemple de thème, avec les actes de parole lui appartenant et les énoncés qui les réalisent, de GANCZ, Andrei et al., Ghid român-francez al actelor de vorbire (Guide roumain-français des actes de parole), Bucarest, Corint, 1999:

CONVERSAŢIE

A INIŢIA O CONVERSAŢIE

— Ai puţin timp (pentru mine)?  — Tu aurais | un instant / un moment / une minute |?
— Am (ceva) de vorbit cu tine.  — J'ai à te parler. — Il faut qu'on se parle.
— Am ceva să-ţi spun.  — J'ai quelque chose à te dire.
— Am putea să discutăm (ceva)?  — On pourrait discuter (de quelque chose)? — On pourrait se parler?
— Ar trebui să discutăm (ceva).  — Il faudrait qu'on se | parle / voie |. — Il faudrait qu'on discute (de quelque chose).
— Ar trebui să discut (ceva) cu tine.  — Il faudrait que je discute (de quelque chose) avec toi.
— Aş putea să discut (ceva) cu tine?  — Je pourrais discuter (de quelque chose) avec toi?
— Aş putea să te deranjez (o clipă / un moment)?  — Je pourrais te déranger (un instant / un moment)?
— Aş putea să vorbesc (ceva) cu tine?  — Je pourrais te parler?
— Aş vrea să discut (ceva) cu tine.  — Je voudrais discuter (de quelque chose) avec toi.
— Aş vrea să discutăm (ceva).  — Je voudrais qu'on discute (de quelque chose). — Je voudrais qu'on se parle.
— Aş vrea să vorbesc (ceva) cu tine.  — Je voudrais te parler.
— Aş vrea să-ţi spun ceva.  — Je voudrais te dire quelque chose.
— Aţi putea să mă primiţi un moment?(el.)  — Pourriez-vous me recevoir un (court) instant? (el.)
— Aţi putea să-mi acordaţi câteva minute?(el.)  — Pourriez-vous | m'accorder quelques minutes / me consacrer un instant |? (el.)
— (Ia) spune(-mi), cum ai petrecut duminica?  — Dis (donc), comment tu as passé ton dimanche? — Dis-moi (un peu), ...? — Dis voir, ...? (fam.)
— N-aş vrea să te deranjez, dar avem ceva de rezolvat.  — Je ne voudrais pas te déranger, mais nous avons une question à régler.
— (Nu) eşti ocupat (acuma)?  — Tu (n') es (pas) occupé (maintenant)?
— (Nu) te deranjez?  — Je (ne) te dérange (pas)?
— Pot să vă răpesc câteva clipe?(el.)  — Puis-je prendre quelques minutes de votre temps? (el.)
— Pot să vă reţin un minut?  — (Est-ce que) je peux vous | parler / retenir | un instant / une minute |?
— Să stăm (puţin) de vorbă.  — Causons un peu.
— Scuzaţi-mă că vă deranjez, dar avem o problemă de rezolvat — Excusez-moi de vous déranger, mais nous avons un problème à résoudre.
— Trebuie să vorbesc (ceva) cu tine.  — Il faut que je te parle. — J'ai besoin de te voir une seconde.

A TERMINA O CONVERSAŢIE

Vorbitorul a fost iniţiatorul conversaţiei.

— Cred că am epuizat subiectul.(el.)  — Je crois que nous avons épuisé | la question / le sujet |. (el.) — Je crois que nous avons fait le tour de la question. (el.)
— Nu vă mai deranjez.  — Je ne vous dérangerai pas | davantage / plus longtemps |.
— Nu vă mai reţin.(el.) — Je ne vous retiendrai pas | davantage / plus longtemps |.
— Nu vreau să vă mai reţin.(el.) — Je ne veux pas vous retenir | davantage / plus longtemps |.
— Scuzaţi-mă că v-am deranjat.  — Excusez-moi de vous avoir dérangé.
— Şi cu asta | am terminat / gata / basta(fam.) |! (vorbitor superior ierarhic) — Ce sera tout!
— Vă mulţumesc că m-aţi primit.(el.) — Je vous remercie de m'avoir reçu(e). (el.)
— Vă mulţumesc pentru timpul pe care mi l-aţi acordat.(el.) — Je vous remercie du temps que vous m'avez accordé. (el.)

Vorbitorului i s-a solicitat conversaţia.

— Cred că am epuizat subiectul.(el.)  — Je crois que nous avons épuisé | la question / le sujet |. (el.) — Je crois que nous avons fait le tour de la question. (el.)
— Hai, lasă-mă acum!  — Allez, laisse-moi maintenant!
— Nu mă mai ţine de vorbă!  — Ne me retiens pas davantage!

Le dictionnaire bilingue de la communication

C'est le matériau du guide des actes de parole ordonné sous forme de dictionnaire, où les mots sont considérés uniquement du point de vue de leur participation à la communication orale interpersonnelle dans des énoncés réalisant des actes de parole.

En introduction on trouve une liste des actes de parole représentés, chacun illustré par un énoncé. De plus, on y définit les actes dont les dénominations peuvent prêter à confusion.

Le dictionnaire est structuré en articles principaux et articles secondaires.

Un article principal est formé de l'entrée lexicale suivie d'un ou de plusieurs articles secondaires.

Un article secondaire contient : un énoncé dans la langue 1, la dénomination de l'acte ou des actes de parole réalisés par cet énoncé et un ou plusieurs énoncés en langue 2, équivalents de l'énoncé en langue 1. Les énoncés peuvent être suivis d'une indication de niveau de langue (soutenu, familier, vulgaire), stylistique (ironique, plaisant) ou concernant la situation de communication dans laquelle ils sont utilisés. De plus, dans la partie consacrée à la langue 2, on donne aussi la traduction mot à mot des énoncés qui contiennent des expressions idiomatiques imagées dont les équivalents en langue 1 font appel à des images différentes ou ne comportent pas de telles expressions.

Exemple d'article principal de GANCZ, Andrei et al., Dicţionar român-francez al comunicării
(Dictionnaire français-roumain de la communication), Bucarest, Corint, 1999:

ARĂTA
— Arată (foarte) bine.  Evaluare.  — Ça a de l'allure. — Ça a de la gueule. (fam.) [Are mutră.]
— Arăt eu ca unul care să facă aşa ceva?!  Refuzul de a se lăsa înşelat. Respingerea: unei propuneri, unui ordin, unui reproş, unui sfat.  — Est-ce que j'ai une tête à faire ça, moi?! (fam.)
— Arăţi bine astăzi.  Compliment.  — Tu as bonne mine aujourd'hui.
— Arăţi splendid!  Compliment.  — Je te trouve en | grande / pleine | forme! — Tu as l'air en | grande / pleine | forme! — Tu as une mine | splendide / superbe |!
— Ce bine arăţi!  Compliment.  — Quelle mine! — Tu as une de ces mines...!
— Îţi arăt eu cu cine ai de-a face!  Ameninţare.  — Je vais te montrer | à qui tu as affaire / de quel bois je me chauffe / qui je suis |!
— Îţi arăt eu de ce sunt în stare!  Răspuns la provocare.  — Je vais te montrer, moi, de quoi je suis capable!
— Îţi arăt eu ţie!(fam.)  Ameninţare.  — Je vais te montrer, moi! — Je t'en ferai voir de toutes les couleurs! [Te voi face să vezi de toate culorile!]
— Nu arăţi (prea) bine (astăzi).  Starea fizică (a destinatarului).  — Tu n'as pas bonne mine (aujourd'hui). — Tu as une petite mine (aujourd'hui). — Tu n'as pas l'air en (pleine) forme (aujourd'hui). — Tu as l'air malade (aujourd'hui).
— Vreau să merg la gară. | Puteţi / Aţi putea | să-mi arătaţi drumul?  Cererea unei indicaţii spaţiale.  — Je voudrais aller à la gare. | Pouvez-vous / Pourriez-vous | m'indiquer le chemin?
— Stai că-ţi arăt eu (ţie)!(fam.)  Ameninţare.  — Attends que je te montre! (fam.)

D'autres travaux parus dans ce domaine:

GANCZ, Andrei et al., Dicţionar francez-român al comunicării
(Dictionnaire français-roumain de la communication), Bucarest, Corint, 1999
GANCZ, Andrei et al., Ghid al comunicării român-maghiar
(Guide roumain-hongrois de la communication), Cluj-Napoca, Dacia, 2001
GANCZ, Andrei et al.,
Ghid al comunicării maghiar-român (Guide hongrois-roumain de la communication), Cluj-Napoca, Dacia, 2001

En ligne:

Guide français-roumain de la communication
Guide français-hongrois de la communication



10/11/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres